mercredi 24 juin 2009

Stanislas dans SPIROU

Stanislas Barthélémy sera présent dans les pages de SPIROU (pour être tout à fait précis dans le N°3722). En effet dans la rubrique la "galerie des illustres", nous pourrons lire son hommage à Roger Leloup. Nous n'avons pas manqué de lui poser cette question qui nous brûlais les lèvres :

Stanislas au sujet de Roger Leloup qu'apprécie tu particulièrement dans les Aventures de Yoko Tsuno ?

Question à laquelle il répondis :

Les raisons ne manquent pas pour qu' aujourd'hui je rende hommage à Roger Leloup. Tout d'abord parce que adolescent, YOKO TSUNO était la bande dessinée que je préférais dans les pages du journal de SPIROU. Ensuite parce qu'on ne parle pas assez de la carrière de Leloup, alors que dans le "petit monde de la B.D." ce sont toujours les mêmes qui sont encensés. Et puis le fait que Leloup, star du journal de SPIROU, ait d'abord collaboré avec Hergé, ne peut que me fasciner. Mais le plus important, c'est la qualité du travail du créateur de YOKO TSUNO, ce mélange de rigueur scientifique & de fantastique, de science-fiction & de beaux décors, ce monde où tous les rêves d'enfants s'épanouissent allègrement, extraterrestres, fantômes, espionnages, voyages dans le temps, décors gothiques & japonaise en mini jupe, est un vrai régal. En plus c'est un travail honnête qui ne suit aucune mode et ne singe aucun style, et comme les bons vins & les bonnes boîtes de sardines à l'huile, il vieillit très bien. Relire aujourd'hui LE TRIO DE L'ÉTRANGE est un double plaisir, une bonne histoire au premier degré, et un voyage délicieusement rétro.




Merci Stanislas et RDV est donné pour le N°3722 
(à paraître si je ne dis pas de bêtises le 12 août)

7 commentaires:

Alan a dit…

quand même... Leloup...
faut pas charrier !

Geert a dit…

pourquoi ?

Nick Tyler a dit…

Pour ma part, je trouve le travail de Leloup sincère, sans fioriture et tout à fait acceptable.
Certes, comme les albums lus dans son enfance, les meilleurs restent les plus anciens, pour les raisons explicitées par Stanislas.
Mais, la trame des histoires reste toujours très documentée et il y a un véritable univers, bâti petit à petit, qui finit par former corps.
Et, Leloup, c'est le Carreidas.
Moi, je dis que c'est un bon choix.

Geert a dit…

Je n'aurais pas mieux dit !

Alan a dit…

Hum
Le dessin est tout raide, les histoires sans éclat (de l'aventure à la va-comme-je-te-pousse)...
Prennez un peu de distance avec les propos du maitre que diable !

Sinon, vous avez vu ? Le scketchbook de Séverin sur le blog de la grande ourse ? Une étoile dans la casserole (le chariot ?) !

Leloup !
J'y crois pas ! Pourquoi pas... non j'arrête, j'ai un bon fond il parait

Geert a dit…

Je te trouve un peu rude Alan (à l'emporte tout !), franchement tu n'a jamais pris plaisir à lire un Yoko Tsuno ? C'est sûr que ça n'est pas ma série préférée, mais en tous les cas les albums que j'ai (une dizaine) reste dans ma bibliothèque ...

Sinon j'ai pensé à toi en lisant un Benoit Brisefer aujourd'hui, dans Madame Adolphine, il y a une scène dans un commissariat avec au mur un Avis de Recherche pour Yvan le Fou (hommage à Delporte of course !).

Alan a dit…

Je suis un peu trop rude : mon frère avait 2 Yoko, que j'ai vraiment aimé lire enfant. C'est bcp plus tard, en en lisant d'autres, que j'ai été très déçu...
C'est bien pour les enfants, et c'est bien de s'en rappeler qd on a grandi... de retrouver ce plaisir.
(merci Geert ! mais cette affiche ne m'avait pas échappée)